8 mars 2012 | Éruption solaire et météo spatiale PDF Imprimer Envoyer

Une éruption solaire est survenue hier, le 7 mars. Le nuage de particules éjecté par cette éruption (des protons et des électrons) a voyagé particulièrement rapidement vers la Terre, la frappant ce matin à 6h HNE. Elles pourraient provoquer des perturbations des systèmes de communication et des circuits électriques au cours de la journée, mais le maximum de l’intensité étant déjà passé, ces effets sont peu probables. L’effet le plus remarquable sera certainement les aurores boréales qui illumineront le ciel. Si le ciel est dégagé, la caméra AuroraMAX, située à Yellowstone, offrira des images vidéo en direct des aurores.

Ce type d’événement se reproduira fort probablement dans les mois à venir puisque nous approchons du maximum du cycle solaire. Ce cycle est de onze ans. Les conséquences des tempêtes sont difficiles à prévoir. Le Canada fait partie d’un service international d’observation de la météo spatiale (International Space Environment Service). Le bureau de météo spatiale canadien est sous l’égide de Ressources naturelles Canada.

Les contrôleurs aériens modifieront probablement les trajectoires de vol pour éviter que les outils de navigation soient perturbés. Les avions s’éloigneront des pôles pour la période de haute activité magnétique.

Prévision des aurores polaires
Prévision de l’activité magnétique au Canada

Vous pouvez nous contacter pour obtenir de l’aide si vous cherchez un expert sur le sujet: 438-288-3988.